Le Vieux Lyon, Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Le Vieux Lyon, Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Cette semaine, nous poursuivons notre cycle de présentation des quartiers lyonnais classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, avec le Vieux Lyon !

UN PEU D’HISTOIRE

L’installation au début du Moyen-âge

Après avoir découvert la semaine passée que l’histoire de la ville avait débuté sur la colline de Fourvière avec l’installation d’une colonie romaine, nous reprenons le fil de l’histoire à la fin du Vème siècle de notre ère.

L’Empire romain est face à ses dernières heures. Les invasions se multiplient. Les violences également. Les crises économiques et politiques se suivent. La cité de Lugdunum n’est que très peu protégée, alors la population va descendre au bord de la rivière et s’installer au pied de la colline sur une très étroite bande de terre. Ainsi la cité sera naturellement protégée de deux côtés : la colline à l’Ouest, la Saône à l’Est.

De cette époque médiévale, qui durera jusqu’à la fin du XV° siècle, le Vieux Lyon a conservé plusieurs éléments :

  • La répartition en 3 quartiers, autour de leurs 3 églises : Saint-Georges au sud, Saint-Paul au nord, et bien sûr, centrale et massive la cathédrale Saint-Jean au cœur du quartier
  • La manécanterie
  • La trame des rues qui suivent le cour de la Saône
  • Sans oublier les 2 maisons les plus anciennes de Lyon, bien cachées dans l’impasse Turquet
  • Mais aussi plus tardivement, des demeures superbes comme la maison du chamarier

    La Manécanterie

    Les maisons médiévales de l’impasse Turquet

La Renaissance

L’obtention royale de 4 foires annuelles pour la ville de Lyon permettra à la cité de connaître un essor à la fin du Moyen-âge, essor que vient encore confirmer l’autorisation d’implantation de l’activité de tissage de soierie au début du XVIème siècle par François Ier.

Les foires et la soie attirent de nombreux étrangers à Lyon, notamment des Italiens qui vont participer à embellir une ville florissante de la Renaissance. Ils se font construire de belles demeures aux façades resplendissantes, et aux intérieurs sur cour tout aussi incroyables et surprenants.

Maison dans le quartier Saint Paul

Traboule des 3 Maries

Petit monstre

Le quartier est alors à son apogée.

Guignol

C’est également dans le quartier du Vieux Lyon que naîtra l’une des plus célèbres marionnettes françaises : Guignol. Son créateur, Laurent Mourguet, est né dans le quartier à la toute fin du XVIIIème siècle et y a vécu longtemps.Fils d’un ouvrier de la soie, Laurent Mourguet exerce plusieurs métiers qui ne lui conviennent pas, jusqu’à ce qu’il invente son petit théâtre, avec des personnages hauts en couleur :

  • Guignol
  • Son fidèle acolyte Gnafron, dans les veines duquel coule le 3° cours d’eau lyonnais : le beaujolais
  • Sa femme Madelon,
  • Sans oublier des personnages comme le gendarme

Ce théâtre populaire et attachant va permettre à Laurent Mourguet, dans le patois local, le gone, de dénoncer les injustices sociales et d’être une satyre de son époque.

Du déclin à la lumière

Au XIXème siècle, le départ des tisserands qui s’installent sur la colline de la Croix Rousse entame le lent et inexorable déclin du Vieux Lyon. Aucun des trois quartiers n’est alors épargné.Il se dégrade et se paupérise, tandis que la Croix Rousse et la Presqu’île deviennent les cœurs de la ville.

Plusieurs projets voient le jour dont certains qui annoncent même sa destruction totale. Mais dans les années 60, l’un de ses projets sera celui de trop. Les Lyonnais s’insurgent et font appel au ministre de la culture de l’époque, un certain André Malraux ! Il permettra la sauvegarde du Vieux Lyon en le faisant classer premier secteur sauvegardé de France dès 1964.

Depuis les projets de réhabilitation des immeubles ne cessent plus et le Vieux Lyon retrouvent son charme d’antan et son dynamisme !

 

NOS JEUX

Pour trabouler dans le Vieux Lyon, venez résoudre le meurtre de soeur Amélie Pothin:

Pour découvrir mille et uns petits trésors et des anecdotes fabuleuses, venez affronter les énigmes de la code quest Lyon Royale & Impériale:

Code Quest Lyon secret défense visite lyon imperial royal

Et à venir, une Speed Quest en 1h30 vous lancera dans une course effrénée dans les rues sombres et étroites du Vieux Lyon, tandis que notre escape game vous rendra sans doute claustrophobe…

NOUS VOUS CONSEILLONS

  • Évidemment, la cathédrale Saint-Jean, d’extérieur comme d’intérieur
  • Le palais des 24 colonnes
  • Le musée Gadagne, musée d’histoire de la ville mais aussi des arts de la marionnette
  • Les traboules, notons par exemple la longue traboule au 54 rue saint Jean
  • La rue du Bœuf et ses restaurants étoilés
  • Le musée de la Miniature et du cinéma
  • La place de la Trinité
  • L’impasse Turquet
  • La Tour rose, sa miraboule (cour intérieure) et sa food traboule, nouveauté 2020 !
  • La galerie Philibert Delorme, 8 rue Juiverie

Commentaires

Laisser un commentaire

e6b8da77eae639d1cb5dfa8c3efab7b7:::::::::::::::::::::::::::::::