Lyon Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Lyon Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Lyon… une ville de cœur pour Lyon Secret Défense, une ville de possibilités, une ville de patrimoine. Patrimoine qui, d’ailleurs, a été classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Mais qu’est-ce que cela signifie?

En bref…

  • 1 classement : le 5 décembre 1998
  • 427 hectares classés : 10% de la ville de Lyon
  • 4 quartiers : Fourvière, le Vieux Lyon, la Croix-Rousse, la Presqu’île
  • 2.000 ans de vie, d’occupation et d’évolution du territoire
  • 162 édifices dans le périmètre classé : 60.000 habitants
  • 1 remarquable continuité urbaine

 

Une histoire sans fin

Parmi les critères qui ont poussé l’UNESCO a classé 427 hectares lyonnais au patrimoine mondial, l’histoire longue et continue de la ville est sans doute primordiale. En effet, depuis l’Antiquité, le territoire lyonnais est occupé par les humains. Et la cité n’a cessé de jouer un rôle majeur dans le développement politique, culturel et économique de l’Europe : carrefour des grandes voies, capitale des Trois Gaules, capitale des Murs Peints, capitale de la Gastronomie, primatiale des Gaules, etc.

Pour en savoir plus sur le classement UNESCO

Et cette histoire sans fin s’illustre d’une manière extrêmement présente par un tissu urbain et des bâtiments particulièrement bien conservés. Ils sont aujourd’hui les témoins de ce passé qui côtoie le présent.

2.000 ans en un clin d’œil

Pour admirer cet ensemble historique qui comprend plus de 2.000 ans, un lieu unique : le panorama de Fourvière !

Depuis ce point de vue, toute personne le souhaitant pourra contempler l’histoire de Lyon :

  • L’Antiquité avec le site même de la colline de Fourvière
  • Le Moyen-âge et la Renaissance avec le Vieux-Lyon
  • Les XVIIIe et XIXe siècles, l’époque moderne avec la Presqu’île et la Croix Rousse

Et pour les sites non classés à l’UNESCO :

  • Le XXe siècle avec les tours de la Part Dieu
  • Le XXIe siècle avec le quartier Confluence

Se promener dans ces quartiers, c’est remonter le temps. Cette incroyable conservation des différentes époques est en grande partie liée à l’évolution atypique de la cité. Débutée sur la colline de Fourvière, l’histoire de Lyon se développe petit à petit vers l’Est : elle descend au Moyen-âge au pied de la colline, puis traverse la Saône, avant plus tard encore de traverser le Rhône. Ce développement d’Ouest en Est a donc favorisé la conservation des quartiers anciens, à l’ambiance unique et désormais témoins de l’évolution et du passé de la ville.

 

Dans les semaines à venir, nous découvrirons avec vous, chacun des 4 quartiers. A la semaine prochaine donc pour découvrir la colline de Fourvière !

Commentaires

Laisser un commentaire

ae7970570ea0ef0edbe6c1a5fa4ca465`````````````